Chronologie du sanctuaire de Corée (en construction)

DatesAnnexion de la CoréeSanctuaire de CoréeOgasawara Shôzô
1892Naissance (département d’Aomori)
1893
1894
1895
1896
1897
1898
1899
1900
1901
1902
1903
1904
1905Établissement d’un protectoratMouvement de l’Association des desservants du Kansai (Kansai shinshoku rengōkai 関西神職連合会) en faveur de la construction d’un sanctuaire en Corée
1906“Règlement sur le prosélytisme religieux” (Shûkyô no senpu ni kansuru kisoku 宗教ノ宣布ニ関スル規則), Ordre 45 du TôkanfuMouvement de l’Association nationale des desservants (Zenkoku shinshoku kai 全国神職会) pour la construction d’un sanctuaire en Corée
1907Projet de construction rejeté par les autorités
1908
1909
1910Annexion de la péninsule17 septembre 1910 : Réunion de recherche par dix spécialistes à l’université Kokugakuin pour débattre sur les divinités à consacrer au futur sanctuaire de Corée
1911
1912Février 1912 : attribution d’un budget spécifique de 30 000 yens pour 2 sanctuaires, dont le Chôsen jinja, lors de la 28e assemblée de la DièteMars 1912 : termine son cursus à Kokugakuin (séminaire de prêtrise shintô)
1913
1914
1915
1916Parution de Nihon jindai monogatari 日本神代物語 [Récits de l’âge des dieux].
191710 juillet 1917 : présentation d’une pétition pour la construction d’un sanctuaire de rang impérial (kanpei taisha 官幣大社 ) en Corée lors de la 39e assemblée de la DièteParution de Nihon kokumin densetsu 日本国民伝説 [Légendes du peuple japonais]. Coécrit avec Takagi Toshio 高木敏雄
1918
1919Parution de Jô no Edo jidai 情の江戸時代 [L’ère Edo des sentiments]
1920
1921
1922– Fondation de la Shintô hyôronsha 神道評論社 (Société de la critique shintô) et de son journal Shintô hyôron 神道評論 (La critique shintô).
– Fondation du Sekika bôshidan 赤化防止団 (Groupe de prévention contre la mouvance communiste), dont Ogasawara devient le secrétaire général (à une date inconnue).
1923– Parution de Himitsu no kokushi 秘密の国史 (L’histoire secrète de la nation).
– 27 décembre : organisation d’une cérémonie de deuil en l’honneur des esprits des victimes coréennes du grand tremblement de terre du Kantô (Kantô daishinsai sônan Chôsenjin ireisai 関東大震災遭難朝鮮人慰霊祭).
1924
192515 octobre 1925 : cérémonie d’enchâssement des kamis Amaterasu et Meiji au Chôsen jingû.– Participation au mouvement pour la consécration des divinités autochtones de la péninsule Coréenne au Chôsen jingû
– 10 août : publication de Chōsen jingū o chūshin to shitaru naisen yūwa no ikkōsatsu 朝鮮神宮を中心としたる内鮮融和の一考察 [Une réflexion sur l’harmonie nippo-coréenne centrée sur le Chōsen jingū].
– 12 octobre : départ pour Pusan.
– 15 octobre : participation à la cérémonie d’enchâssement du Chôsen jingû.
– 17 octobre : départ pour la Mandchourie.
– 18 octobre : visite du sanctuaire de Hôten, tour de la partie septentrionale de la région.
– 22 octobre : visite du sanctuaire de Dalian.
– 24 octobre : retour au Japon
1926– 21 juin : parution de Chōsen jingū o hai shite naisen ryō minzoku no shōrai ni oyobu 朝鮮神宮を拝して内鮮両民族の将来に及ぶ [Atteindre l’avenir des peuples nippo-coréens en regardant le Chōsen jingū].
– 12 octobre : participation au Séminaire des étudiants coréens (Chôsen gakusei kôshûkai 朝鮮学生講習会).
– 30 novembre : participation à la Conférence sur la péninsule coréenne (Chôsen kôza 朝鮮講座).
192715 août : participation au Deuxième séminaire des étudiants coréens (Dai nikai Chôsen gakusei kôshûkai 第二回学生講習会)
1928– 25 mai : participation à la cérémonie organisée à Shimosuwa pour le départ d’un groupe d’émigrés du village de Shinano ayant pour mission la construction d’un sanctuaire annexe de Suwa au village d’Alianca au Brésil.
– 20 juillet : départ pour Hong-Kong en tant qu’attaché au ministère de l’Intérieur.
– 2 août : départ depuis Hong-Kong vers le Brésil.
– 24 août : arrivée au Brésil.
– 11 novembre : visite du sanctuaire de Bôgure ボーグレ神社 construit par les pionniers d’Alianca.
– 29 décembre : visite du sanctuaire de la Colonie de Tokyo (Tôkyô shokuminchi jinja 東京植民地神社) construit par les pionniers de la Colonie de Tokyo à Motsûka.
1929
1930

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.