Communication : La tournée d’Ōkawa Ryūhō au Brésil

La tournée d’Ōkawa Ryūhō au Brésil : implantation des nouveaux mouvements religieux japonais, spatialisation messianique et gouvernement du monde à travers l’exemple de Kōfuku no kagaku (Happy Science)

Résumé de communication – Journée d’études « Migrations et circulations entre le Japon et le monde lusophone », Institut de recherche sur l’Asie (IrAsia/UMR 7306), Instituto de Cooperaçao e da lingua Portugal (CAMOES), Chaire Eduardo Lourenço, Université d’Aix-Marseille, 15 novembre 2019

En novembre 2010, Ōkawa Ryūhō (1956-), fondateur du néo-nouveau mouvement religieux (shin-shinshūkyō 新新宗教) Kōfuku no kagaku 幸福の科学 (Happy Science), effectue sa première tournée au Brésil. Accueilli par des centaines de fidèles, il prononce une série de discours au sein desquels il défend son idéal d’avènement d’un monde utopique fondé sur la croyance (shinkō 信仰) et le bonheur (kōfuku 幸福). En comparaison d’autres mouvements tels que Seichō no ie 生長の家, Perfect Liberty Kyōdan パーフェクトリバティー教団 ou Sōka gakkai 創価学会, l’implantation de Kōfuku no kagaku au Brésil est très récente ; cependant, son succès est un prisme de choix pour mettre en lumière le processus de propagation des groupes religieux japonais au Brésil qui débute en parallèle de la construction des plus anciens sanctuaires d’outre-mer (kaigai jinja 海外神社) par la première vague d’émigrés. L’accent du présent exposé sera donc mis sur les mécanismes du prosélytisme des nouveaux mouvements religieux et sur le phénomène que je nomme « spatialisation messianique » par le biais duquel un leader religieux s’approprie concrètement et symboliquement un espace afin de gagner en légitimité à diverses échelles géographiques. Il s’agira donc de replacer le Brésil dans la trajectoire de gouvernement du monde suivie par Ōkawa Ryūhō et d’inscrire celle-ci dans une histoire du religieux japonais au Brésil.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.